Est-ce que le conflit au travail peut être une source bénéfique d’innovation ?

La communication en entreprise est toujours un sujet sensible.
Cette communication peut engendrer des montées de tensions jusqu’à devenir une source de conflits qui va être contre-productive pour le reste de l’équipe.

 

Un manager aura a gérer des conflits durant 30% de son temps de travail.
C’est énorme.
Alors autant tourner cette situation à son avantage plutôt que de fuir.
La gestion de conflits fait d’ailleurs parti des compétences clés d’un manager.
 

D’après Lee G. Bolman et Terence E. Deal, auteurs du livre «Dans la tête des grands leaders», nous évitons les conflits car nous les trouvons dangereux. L’impact émotionnel est trop fort et nous avons tendance à sous-estimer notre capacité à gérer la situation.
 

La première chose à faire est de distinguer les « conflits fonctionnels » des « conflits dysfonctionnels ».
 

– Les conflits dysfonctionnels ne sont pas constructifs et vont à l’encontre du développement de l’entreprise.
Il y a plusieurs facon de traiter le sujet : accommodation (ok pour conflit mineur), évitement (ok pour conflit mineur), compromis (ok si les personnes concernées ont un « pouvoir » approximativement similaire), compétition (ok si présence d’un problème majeur à résoudre rapidement) ou collaboration (ok si vision long terme et volonté de trouver une solution par les personnes concernées).
 

– Les conflits fonctionnels doivent être utilisés intelligemment. En effet, si des employés qui ne partagent pas le même avis confrontent leurs avis sur la stratégie de l’entreprise, les procédures, les objectifs (…), cela apporte un nouveau dynamisme à l’entreprise (si les managers sont à l’écoute et qu’ils permettent une prise de recul aux personnes impliquées dans le conflit).
 

A ne pas sous estimer, les conflits relationnels ont une grande importance dans l’entreprise.
Ils ne sont malheureusement pas bénéfiques pour l’entreprise, ni pour les équipes car ils sont basés sur de l’émotionnel et du ressenti personnel.
Les conflits relationnels engendrent généralement des conflits dysfonctionnels (qui a la responsabilité de telle tâche, pourquoi il/elle n’a pas accompli sa mission, …).
 

Conclusion : Le conflit permet l’innovation
 

La question est donc COMMENT GÉNÉRER DU CONFLIT FONCTIONNEL ?
1- Le manager doit communiquer avec ses équipes et démystifier le conflit. Son aspect positif doit être compris par tous les membres de l’équipe.
2- Des bonus (ou toutes autres méthodes d’encouragements utilisées par l’entreprise) doivent être accordés aux personnes qui permettent cette innovation.
3- Installer une boite à idée dans l’entreprise, dans laquelle les employés pourront proposer des solutions innovantes ou faire remonter des informations sur des changements de dynamiques internes (par exemple) qui n’auraient pas été ressenties par le manager.
 

Note : Ne pas hésiter à faire intervenir un médiateur neutre lorsque cela est nécessaire.
 

Sources :
American Management Association
Le Temps
Lee G. Bolman et Terence E. Deal, auteurs du livre «Dans la tête des grands leaders»
Stephen Robbins, David DeCenzo, Mary Coulter et Charles-Clément Rüling, auteurs du guide «Management, l’essentiel des concepts et pratiques»,

 

 

Laisser un commentaire